Saviez-vous que les champs électromagnétiques (Wi-Fi, appareils sans fil, système électrique etc.) qui vous entourent, sont perçus par votre corps comme un véritable stress?

Offrez-vous une inspection électromagnétique et créons ensemble un milieu de vie qui permettra une détente réelle et profonde à votre organisme.

 

Qu’est-ce que l’électro-pollution?

 

L’électro-pollution est un terme utilisé pour définir les champs invisibles artificiels qui existent dans nos maisons et notre environnement. Voici les cinq principales sources de pollution appelée aussi electrosmog.

La radiation de type micro-ondes ou radiofréquences est générée par les téléphones et les tours cellulaires, les téléphones sans fil maison, la communication sans fil: internet, jeux, systèmes d’alarme, moniteur de bébé, compteurs intelligents et autres. Les fours micro-ondes pourraient être appelés four à radiofréquences.

Les champs magnétiques sont produits par les lignes électriques à haute tension et appareils électroniques, erreurs de câblage électrique, courant sur la plomberie, moteurs électriques, transformateurs, plinthes chauffantes, lumières fluorescentes etc.

Les champs électriques et le voltage corporel sont générés par le système d’éclairage, les télévisions et autres appareils électriques , les interrupteurs, les prises électriques et leur fil, le système de câblage électrique dans les murs, plafonds et planchers et les aires extérieures.

La pollution électrique est crée par plusieurs appareils et ampoules économes en énergie qui existent dans nos maisons. Ces appareils hachurent (coupent) le flot normal de l’électricité afin de réduire la consommation et peuvent superposer des fréquences plus hautes sur le système électrique.

La pollution par la vibration lumineuse est produite par la transmission d’un « scintillement » à travers les ampoules, écrans d’ordinateur, télévisions et autre appareils qui produisent de la lumière et qui est transmise aux yeux. Notre vue et notre organisme sont conçus pour la lumière naturelle! Depuis l’arrivée de la lumière artificielle les gens souffrent de problème de vision et de problèmes neurologiques dûs aux fréquences transmises.

 

L’inspection électromagnétique est une approche préventive qui nous permet d’identifier, de mesurer et d’atténuer les différents rayonnements artificiels qui nous entourent afin d’avoir le moins d’impact nocif sur la santé. Il est possible d’utiliser nos technologies modernes tout en minimisant leur rayonnement.

Notre environnement électromagnétique (Wi-Fi, technologies sans fil, appareils électroniques et système électrique de nos habitats) joue un rôle de plus en plus important dans nos vies. De nombreux scientifiques et organismes internationaux nous mettent en garde contre la surutilisation des appareils sans fil dans notre quotidien, une technologie popularisée et généralisée qui n’a jamais été prouvée sécuritaire. Un nombre considérable de recherches confirment que ces champs artificiels peuvent avoir des conséquences nuisibles sur notre santé. Il est conseillé d’utiliser le plus souvent possible une technologie filaire.

 

« Nous sommes tous des être électromagnétiques, des organismes profondément sensibles au flux électrique et magnétique, que ces courants, que ces ondes soient d’origine naturelle ou artificielle. Ceux qui prétendent le contraire ignorent plus d’un demi-siècle de littérature scientifique. »   Maxence Layet, journaliste scientifique.

 

Détentrice d’un doctorat en chiropratique,  Julie est consultante en environnement électromagnétique formée à l’Institut international de baubiologie et d’écologie.

Electromagnetic Radiation Specialist

 

Elle est située à Shefford, en Montérégie.

 

*La baubiologie ou « biologie du bâtiment » est une discipline mettant en œuvre des principes de construction respectueux de l’environnement, de même que du confort et de la santé des occupants. Un des principes fondamentaux de la baubiologie* allemande est la mise en valeur des rayonnements naturels qui nous entourent, en minimisant notre exposition aux rayonnements artificiels.